Moonlight graph Index du Forum Moonlight graph
Forum de détente, d'échange et de graphisme
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'Arche de la Défense

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Moonlight graph Index du Forum ->
Séjour -> Nos passions -> Les balades
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Auzelles
Animateur
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Avr 2013
Messages: 8 028
Localisation: Entre Crau et Camargue
Date de naissance: 16/10/1949
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: 18.07.17 07:57    Sujet du message: L'Arche de la Défense Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
ARCHE DE LA DÉFENSE



La Grande Arche de la Fraternité, connue sous le nom d'usage de l'arche de la Défense ou Grande Arche, est un monument situé dans le quartier d'affaires de La Défense à l'ouest de Paris, sur le territoire de la commune de Puteaux. Inaugurée en 1989 au moment du bicentenaire de la Révolution, et construite sur l'axe historique parisien, c'est l'un des grands travaux de François Mitterrand réalisés au cours de son premier mandat de président de la République française.

 
HistoireConstruction
Article détaillé : Construction de la Grande Arche.
 

 
 

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2016).  
 
 
Deux présidents de la République ont pour projet de marquer l'axe historique parisien par une œuvre architecturale monumentale : Georges Pompidou (avec un projet de Ieoh Ming Pei, un projet d'Émile Aillaud, et surtout la Tour Lumière Cybernétique de Nicolas Schöffer), et Valéry Giscard d'Estaing (avec un projet de Jean Willerval). C'est finalement le président François Mitterrand qui concrétise ce projet, sous le nom de projet Tête Défense.
Serge Antoine, conseiller référendaire à la Cour des comptes et passionné de futurologie,  est chargé de préciser le programme de ce projet. Il évalue dans son  rapport remis en mars 1982, à deux milliards le coût de l'opération,  auxquels il faut ajouter 276 millions pour la préparation du terrain par  l'EPAD et 300 de manque à gagner2. Le 7 juillet 1982, Roger Quilliot, ministre de l'Urbanisme et du Logement, et Robert Lion,  président de l'EPAD, lancent officiellement un concours international  d'architecture. Ce concours réunit 424 projets anonymes venus du monde  entier, dont quatre sont sélectionnés par le jury et présentés au  président. Le 25 mai 1983, François Mitterrand, se ralliant à la  proposition du jury, retient le projet de l'architecte Danois Johan Otto von Spreckelsen (professeur à l'Académie royale des beaux-arts du Danemark,  architecte inconnu sans agence ni associé, mais qui a séduit par sa  forme fétiche sur laquelle il travaille depuis de nombreuses années, le  cube ouvert pour former une grande arche3). Pour répondre aux contraintes techniques, Spreckelsen s'associe à l'ingénieur-concepteur danois Erik Reitzel  qui s'aperçoit que pour installer les fondations de la structure de  l'Arche, il faut respecter l'autoroute et les lignes ferroviaires.  Spreckelsen a l'idée alors de placer le cube pas vraiment dans l'axe historique de Paris, avec lequel il forme un angle de 6,30°, donnant ainsi de la profondeur à son monument4.
Les relations entre Spreckelsen et ses clients (ministère de  l'Équipement, EPAD, la société qui gère le centre de communication et la  Caisse des dépôts et consignations)  sont difficiles. Le règlement du concours prévoyant que si le vainqueur  est étranger, il devra être épaulé par une équipe technique française,  familière des rouages administratifs nationaux. L'architecte danois  décide en janvier 1984 de confier la responsabilité de la construction à  Paul Andreu et de garder la partie conception. Conduits par l'entreprise française de travaux publics Bouygues, les travaux débutent réellement en 1985.  Deux mille ouvriers qualifiés travaillent sur ce chantier (deux d'entre  eux perdent la vie lors de la construction des structures supérieures).  En avril 1986, le nouveau gouvernement  de Jacques Chirac remet en cause le caractère public du bâtiment et  supprime le Carrefour International de la Communication qui était l'âme  du projet5.  Spreckelsen, ulcéré par la dénaturation de son projet, démissionne et  meurt quelques mois plus tard. La construction des deux piliers dure un  an environ, deux équipes indépendantes travaillant en parallèle sur  chacun d'eux.
L'inauguration a lieu en juillet 1989, deux ans après la mort de  Johan Otto von Spreckelsen. L'an 1989 est marqué par des célébrations  d'envergure telles que les cent ans de l'inauguration de la Tour Eiffel, le bicentenaire de la Révolution et de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen (l'ouverture au public le 26 août 1989 intervient justement pour célébrer ce dernier évènement). Le sommet du G7 intervient au même moment.
Exploitation
En  2007, le gouvernement envisage le regroupement des administrations  centrales de l'Équipement dans une nouvelle tour dans le cadre du plan  de relance du quartier d'affaires de La Défense. Il envisage le  financement de l'opération par la vente des locaux accueillant ces  administrations dans la Grande Arche. Dans cet objectif, le classement  de la Grande Arche au titre des monuments historiques est étudié, afin de préserver l'architecture de l'édifice6.
Depuis le 24 avril 2010, l'accès au toit de la Grande Arche est fermé au public7,8.  En effet, la chute d'une poulie le 4 avril avait contraint le ministère  de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de la Mer à  suspendre immédiatement l'utilisation des ascenseurs panoramiques pour  des raisons de sécurité9.  Du 4 au 24 avril, il a été toléré que des visiteurs se rendent dans les  musées en passant par les ascenseurs situés dans les colonnes de la  Grande Arche8.  Le ministère a engagé un audit pour connaître les causes exactes de cet  accident. Les ascenseurs ont néanmoins été réparés pendant l'été.
Le ministère a tout d'abord annoncé un délai de fermeture de quatre  mois, puis une réouverture en janvier 2011. Il indique finalement qu'il  compte fermer définitivement la Grande Arche au public et récupérer les  locaux du toit de la Grande Arche pour les transformer en bureaux et  salles de réunion, privant ainsi les Hauts-de-Seine du monument le plus visité du département, avec 250 000 visiteurs par an7. La fermeture du toit provoque le licenciement d'une quarantaine de personnes8.
En 2013 aboutit le processus juridique d'expulsion de la société  d'exploitation du toit de la Grande Arche, qui rend le ministère  officiellement propriétaire du toit10.
Le 3 décembre 2014, Olivier de Guinaumont, directeur de la maîtrise d'ouvrage d'Eiffage,  annonce le lancement d'un chantier de rénovation de la Grande Arche,  pour un budget estimé à 192 millions d'euros. Il s’agit de réaménager  complètement l'intérieur du pilier Sud, de rouvrir le toit et de  remplacer les marbres des façades et des escaliers par du granit. Cette  rénovation s'est achevée en mars 2017. L’État devient nu-propriétaire et rembourse Eiffage sous forme d’un loyer versé pendant vingt ans11,12. Le 12 septembre 2016, quinze architectes de renom critiquent, dans une tribune du Monde, les propriétaires de la paroi Nord du bâtiment qui « ont  décidé de ne pas se coordonner avec les travaux menés par l'Etat, et  même de remplacer les plaques de marbre manquantes par des plaques en  tôle émaillée de même ton ». Ils interpellent l'État pour qu'il assure la protection des grands monuments qu'il a lui même contribué à faire construire13.
Le 16 juin 2017, après des travaux de restauration et de  reconfiguration du pilier sud et du toit (les plaques de marbre qui se  détachaient ont été remplacées par du granit) et huit ans de fermeture  au public, l'Arche rouvre, avec un espace d'exposition de 1200 m² dédié  au photojournalisme, un auditorium et un restaurant. Deux nouveaux  ascenseurs sont ajoutés14.
MonumentForme

 
 
Vue de l'Arc de triomphe depuis la Grande Arche.
 
 

 

 
Décoration de Noël de la Grande Arche.
 
 
Johan Otto von Spreckelsen et Erik Reitzel conçoivent la Grande Arche comme une version du XXe siècle de l'Arc de triomphe de l'Étoile : un monument consacré à l'humanité et aux idéaux humanitaires plutôt qu'aux victoires militaires.
La Grande Arche a à peu près la forme d'un cube évidé en son centre, mesurant 112 m de long, 106,9 m de large, pour une hauteur de 110,9 m15. Le vide intérieur permettrait d'abriter la Cathédrale Notre-Dame de Paris16. Il a été suggéré que la structure ressemble à un hypercube en quatre dimensions (un tesseract) qui est projeté sur le monde tridimensionnel17.
Matériaux
Johan  Otto von Spreckelsen et Erik Reitzel utilisent des matériaux de grande  qualité pour l'œuvre : béton précontraint à base de fumée de silice,  alliant solidité et flexibilité (une densité de 350 kg/m3 contre 120 kg/m3 pour un pont normal)[réf. nécessaire], 2,5 ha de verre anti-reflets, 3,5 ha du même type de marbre que celui utilisé par Michel-Ange pour ses œuvres : le marbre de Carrare18.  Trop poreux, le marbre absorbe l’eau, se bombe et se décroche. Le  marbre gris des façades nord et sud a dû être remplacé par un granit dix  ans après la construction, et le marbre blanc des façades est et ouest  connaît le même problème12.
Sur ses faces extérieures, la Grande Arche est recouverte de plaques de verre de 5 cm  d'épaisseur, traitées spécialement pour empêcher toute déformation  optique et résister à des vents de forte puissance. Les autres parements  sont recouverts de plaques de marbre blanc de Carrare et de granite  gris. Elle est montée sur douze piliers qui s'enfoncent à trente mètres  dans le sol et qui supportent sa masse de 300 000 tonnes.
Le monument possède une mégastructure conçue de telle sorte que les forces soient exercées dans toutes les directions : tel un dé, la Grande Arche pourrait reposer sur n'importe quelle face[réf. nécessaire]. Chaque face horizontale du cube est composée de quatre fois quatre traverses de béton de 75 mètres de long.
Axe historique
Article détaillé : Axe historique parisien.
Le monument est construit dans l'axe historique parisien, ou voie royale, rejoignant d'autres monuments tels que l'Arc de triomphe de l'Étoile, l'Obélisque sur la place de la Concorde, les jardins des Tuileries, l'Arc de triomphe du Carrousel, et la statue équestre de Louis XIV dans la cour Napoléon du palais du Louvre.
Toutefois, la Grande Arche fait un angle de 6,30° avec l'axe4,19. La raison est double :
  • d'un point de vue technique d'abord : Erik Reitzel  n'a pu installer les fondations de la structure de la Grande Arche  qu'en respectant l'autoroute et les lignes ferroviaires existantes au  sous-sol, ainsi que le projet de prolongement de la ligne 1 du métro de Paris,
  • d'autre part d'un point de vue symbolique : Johan Otto von Spreckelsen  a entériné le décalage de la Grande Arche de 6,30° qui mettait en  valeur le volume du cube et recréait sensiblement le décalage existant  déjà entre la cour carrée du Louvre et l'axe historique.
Usages
Le ministère de l’Équipement, devenu ministère de l’Écologie et du Développement durable en 2007  est propriétaire du pilier sud, du toit et des deux escaliers  monumentaux. Axa et la Caisse des dépôts sont propriétaires du pilier  nord12.
Le toit de la Grande Arche hébergeait, jusqu'à sa fermeture au public, un centre de congrès et d'exposition, le musée de l'informatique, le musée du jeu vidéo, le Toit citoyen (un club d'élus de comités d'entreprise), le ô110 (un restaurant gastronomique), ainsi qu'un belvédère offrant une vue panoramique sur tout le quartier de la Défense et l'ouest de Paris. Ces aménagements étaient accessibles par une batterie d'ascenseurs panoramiques presque entièrement vitrées et situées dans le creux de la Grande Arche.
À partir de la rentrée 2009, l'Institut d'économie scientifique et de gestion — School of Management  (IÉSEG) installe son campus parisien dans ses locaux situés dans le  socle de la Grande Arche. Une partie de ces locaux ont aussi été  temporairement occupés par une antenne de la Faculté libre de Droit de  l'Institut catholique de Lille.  Ils remplacent le centre d'informations sur l'Europe dit « Sources  d'Europe », fermé en juin 2004 mais dont le fonds a été transféré à La Documentation française20.
Le Bureau d'enquêtes sur les événements de mer (BEAmer) a son siège dans la Grande Arche Sud21.
La Grande Arche et les arts
Le  drame personnel de Johan Otto von Spreckelsen et la lutte politique  entre la droite et la gauche dont l'Arche fut l'enjeu, jusqu'à ce jour  encore, sont le sujet du roman-enquête La Grande Arche de Laurence Cossé paru en 2016 aux éditions Gallimard.




Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Cloclo
Les artistes
Les artistes

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2014
Messages: 2 313
Localisation: /
Date de naissance: 11/06/1960
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Gémeaux (21mai-20juin)
鼠 Rat

MessagePosté le: 18.07.17 10:51    Sujet du message: L'Arche de la Défense Répondre en citant

beau bâtiment... Dommage pour l'austérité... 



Le bonheur c'est de continuer à désirer ce qu'on possède

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur AIM
Didou
Membres du staff
Membres du staff

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2017
Messages: 527
Localisation: Sud de la France
Date de naissance: 26/10/1964
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: 19.07.17 06:24    Sujet du message: L'Arche de la Défense Répondre en citant

gigantesque!!



 
Revenir en haut
gisele
@dmin
@dmin

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2013
Messages: 42 617
Localisation: Normandie
Date de naissance: 14/10/1952
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: 20.07.17 17:24    Sujet du message: L'Arche de la Défense Répondre en citant

Il est super l’ascenseur du milieu on a l'impression d'être dans le vide
gare au vertige   



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:57    Sujet du message: L'Arche de la Défense

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Moonlight graph Index du Forum ->
Séjour -> Nos passions -> Les balades

Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 - 2005 phpBB Group
Theme ACID v. 2.0.18 par HEDONISM
Traduction par : phpBB-fr.com